« Smartphones et Tablettes détrônent les Ordinateurs », le Journal Universitaire vous propose cet article sur l’internet mobile qui de plus en plus marque son empreinte dans les pays émergents.

En 2008, il n’était possible de naviguer sur Internet qu’à partir d’un ordinateur. Huit ans plus tard, le mobile a dépassé le fixe à l’échelle mondiale.

L’ordinateur de bureau n’est plus de le roi de l’accès à Internet. Selon une étude de StatCounter, spécialiste de la mesure d’audience, il a été détrôné par les appareils mobiles que sont les tablettes et les smartphones. Ces derniers correspondent à 51,3% des usages web au niveau mondial, contre 48,7% pour les bons vieux PC.

Signal d’alerte pour les petites entreprises

« Cela doit servir de réveil pour toutes les petites entreprises, les commerçants et les professionnels, qui doivent rendre compatible leurs sites avec la lecture mobile, a réagi sur son site le patron de StatCounter, Aodhan Cullen. La croissance du trafic n’est pas la seule raison à cette indispensable compatibilité mobile: Google favorise les sites mobile-compatible en résultats d’une recherche effectuée sur mobile. »

À LIRE
IDNEUF : la nouvelle plate-forme pour le partage de cours, de questionnaires, etc. dans tout l’espace de l’Afrique de l’Ouest.

Cette prépondérance mondiale de l’Internet mobile vient principalement des pays émergents. En Inde, l’Internet mobile correspond à 78% du trafic. En Chine, elle s’élève à 52%. En France, en revanche, l’Internet fixe domine encore largement, avec 70% du trafic. C’est plus qu’aux Etats-Unis, où la part fixe est de 58%, et au Royaume-Uni, où elle est de 56%. Mais la part de l’Internet mobile ne cesse de progresser dans ces pays et pourrait, à terme, être prépondérante.