Centre national de calcul de scientifique de Diamniadio

A l’occasion de la visite d’Etat en France du Président de la République, Monsieur Macky Sall, les Ministres de l’Economie, des Finances et du Plan et le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont reçu l’instruction de signer hier à l’Elysée avec la Banque publique d’Investissement (BPI) un financement de quinze (15) millions d’euros pour la création du Centre national de Calcul scientifique (CNCS) équipé d’un calculateur parallèle (le plus puissant au Sud du Sahara hors Afrique du Sud ), qui sera installé à la Cité du Savoir à Diamniadio, avec un accompagnement de cinq ans en maintenance, formation, etc.

Ce financement comprend la prise en charge de mobilités dans les deux sens de professeurs pour des masters et doctorats en intelligence artificielle, Big Data, sécurité informatique, robotique, calcul scientifique, etc. et de mobilité vers la France sous forme de stages pour les étudiants en master et de bourses en alternance pour les étudiants en cotutelle de thèse. Les chercheurs et enseignants chercheurs faisaient leurs calculs à l’étranger. Dès juin, ils disposeront de ce puissant calculateur à proximité.
La construction du bâtiment devant l’abriter est avancée et plusieurs chercheurs ont effectué des séjours d’imprégnation à Grenoble sur le même type de calculateurs. Plusieurs domaines seront concernés: agriculture, santé, génomique, biotechnologies, TIC, mines, gaz, pétrole, énergie, sécurité, météorologie, changements climatique, érosions côtières, gestion de l’eau, irrigation, navigation, environnement, exploitation des données satellitaires, etc.

Le CNCS est un élément des plateformes mutualisées de recherche. Déjà les microscopes électroniques destinés au Centre de microscopie électronique sont achetés sur le Budget consolidé d’Investissement (BCI) de 2016. La livraison est prévue en début 2017.
Les équipements de biotechnologie sont pris en charge par le budget 2017.

Prof. Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.