Baccalauréat 2017 : Les candidats invités à respecter le délai d’inscription

0
Bac 2017 Les candidats invités à respecter le délai/Anticipée de philosophie du baccalauréat 2017
Le directeur de l’Office du baccalauréat, Babou Diaham, a invité, mercredi à Dakar, les candidats et les parents d’élèves à respecter le délai d’inscription à la session 2017 du baccalauréat, fixé cette année pour la période du 2 novembre 2016 au 16 janvier 2017.
S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Diaham a beaucoup insisté sur le respect de ce calendrier, prévenant qu’il n’y a aura pas de prolongation pour les candidats individuels.
Selon lui, la session 2017 est marquée par une plus grande implication des inspections d’académies. ‘’Les responsables des bureaux enseignement secondaire ont été sollicités pour la distribution des formulaires d’inscription aux établissements et également le suivi des inscriptions au sein de leur académie’’, a-t-il indiqué.
M. Diaham a aussi dit que les inscriptions des candidats individuels de l’académie de Dakar ont été transférées au Centre académique d’orientation scolaire et professionnelle (CAOSP).
Il a rappelé que les inscriptions seront reçues au niveau des établissements pour les candidats officiels ou les candidats individuels encadrés. ‘’Pour les candidats non encadrés, ils doivent s’adresser au CAOSP de la région du centre d’examen choisi’’, a-t-il dit.
Pour cette année, déclare-t-il, aucune inscription ne se fera directement à l’Office du Bac.
‘’Pour les établissements privés, une vigilance est requise. Chaque année, nous rencontrons des difficultés avec certains chargés des examens des établissements privés qui ne déposent pas à temps ou pas du tout les dossiers de candidature’’, a-t-il fait remarquer. Il a demandé aux établissements privés qui n’ont pas reçu leur arrêté d’ouverture de prendre contact dans les meilleurs délais avec l’Office du bac.
S’agissant des cas de fraude, Babou Diaham a annoncé que des mesures sont prises pour dissuader les candidats d’y recourir, notamment par le téléphone portable. A ce propos, il a signalé qu’‘’une note sur les fraudes est portée à la connaissance des établissements qui doivent en faire une large diffusion et l’appliquer lors de leurs différentes évaluations”.